•  

    Pour une détente absolue....

    Rien de tel !!

     


    12 commentaires

  • Un mal qui vous « mime », vous connaissez ??....
    Non, je ne pense pas que vous pouvez comprendre, j'en doute !!

    C'est un mal insoutenable, qui vous déprime,
    C'est un mal incurable, qui vous tort, vous enterre.

    C'est un de ces "maux constants", comme un mal de dent, qui, tant que vous n'êtes pas aller voir le dentiste, vous rends coléreux, hargneux, grincheux.....
    Oui ce mal je le vis en permanence et ce n'est pas le temps qui arrange. Cette pluie, qui tombe, ce soleil que l'on n'a pas eu cet été, la chaleur manquante, le mal n'en est que plus fort, plus intense.
    Les os, les muscles, les nerfs s'en ressentent, une calamité. C'est ma fatalité.
    Un bien vilain destin du hasard de ma vie. Il paraît que je ne suis pas à plaindre, il y a pire, je n'ai "pas le droit de geindre, de pleurer", je ne dois que me battre !!

    Toujours cette bataille constante de moi-même, vis-à-vis de mon corps dit « meurtri ». Tout en sachant bien, que ces douleurs resteront à jamais.

    Quel avenir !!!!



    6 commentaires

  • Visite de routine chez le spécialiste.....


    Hier je suis retournée chez mon chirurgien, car douleurs très intenses au niveau du dos et de l'épaule. M'a auscultée, m'a piquée, j'en avais besoin pour atténuer mes maux.
    Je lui ai parlé franchement, docteur comment cela fait t'il que j'ai encore si mal ?

    Réponse à tout !! C'est normal à t'il dit c'est l'automne.
    C'est l'automne, je veux bien, mais, cela n'arrange pas mes douleurs. Je souffre.
    Donc m'a refait deux piqûres, pff... heureusement que cela ne me fait plus peur !! Du moment qu'elles atténuent ces douleurs, me soulagent.

    A ce moment je lui ai reparlé de mon certificat médical qui se terminait. Il m'a remise un mois en arrêt.
    Je lui ai alors parlé franchement :
    - docteur, un mois !! .....il ne faut plus me mentir, j'ai bien compris ma situation, je ne retravaillerai plus !! Alors pourquoi ne pas mettre un certificat plus long au lieu de me faire croire que ??

    Là-dessus je me suis mise à pleurer, tension trop forte, je ne pourrai plus je le sais, je le sens. Toujours pour se rattrapé, vous marcher n'est ce pas cela le principal ?
    Non docteur, ma vie est finie, je suis foutue, j'ai compris, je suis encore si jeune, j'avais encore tant à donner, maintenant je me trouve inutile à la société, et cela ne me fait pas mon bonheur.
    Il s'est trouvé face à une question, qu'il n'a pu répondre.....oui je l'ai saqué !! (détruit) avec cette question.

    Ma situation devient claire et évidente.......
     
    Je ne sais comment je passerai encore cet hiver ici enfermée chez moi ??


    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    13 commentaires

  • Vivre au Féminin...pas si simple.

    Etre une Femme !!

    C'est (selon ce que pense mon entourage et malheureusement de nombreuses autres personnes encore)...
    C'est devoir savoir : cuisiner, repasser, laver une casserole, éduquer les enfants... coucouner les maris...
    C'est devoir toujours sentir bon, toujours avoir les cheveux brillants, avoir la peau douce...

    Ne pas coucher rapidement avec un homme sinon nous sommes faciles.
    Ne pas attendre trop longtemps sinon nous sommes frigides.
    Ne pas jurer, cracher, ...

    Mettre des jupes, être féminine, mais pas provocante,
    Etre gentille, agréable, charmante, cool, sympa mais pas vulgaire.
    Ne pas boire, ne pas prendre un gramme, mais manger « tout un menu » quand on vous invite au restaurant.

    Vouloir des enfants, vouloir se marier, vouloir un amoureux romantique et sensible et drôle... musclé... intelligent.
    Croire au prince charmant et ne jamais le trouver.
    Etre intéressante, avoir de la conversation, ne pas dire de choses qui fâchent. Ne surtout pas vouloir être ministre : au dessus de l'homme.
    S'épiler les jambes, les aisselles, les sourcils, ...

    Essayer de respecter et de se faire respecter par la gent masculine.

    Mais être une femme, c'est aussi tomber amoureuse tous les jours et le raconter à ses copines.
    Avoir le droit de pleurer, pouvoir faire des journées pyjamas. Mettre de beaux bijoux, se maquiller, se trouver jolie, avoir des tas de chaussures, un tas de haut et de bas, et dire qu'on n'a rien à se mettre.
    Connaître quelques trucs qui séduisent un homme.
    Dire « j'ai froid » ou « j'ai peur » récolter des »câlins ».
    Ce n'est pas toujours facile d'être une femme, forte et fragile, libérée, encore discriminée.

    Et pourtant :

    J'adore être une femme.




    23 commentaires


  •                     "Voici un engin très particulier,

                                    A pédales...."

    Comique n'est ce pas ?
    Très terre-à-terre.

     

     

    Avez-vous déjà essayer ce "vélo-moto-bylette" ??
    Vélo motorisé !!
    Très chouette lors de montées de côtes.
    Point de fatigue.....
    J'en voudrais bien "Un" pas vous ?

     

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires